Menu Contenu
Ministère du Conseil exécutif - SRQEA

Tournée de consultation des organismes des communautés d’expression anglaise

Christopher Skeete à la rencontre des groupes qui représentent les Québécoises et Québécois d’expression anglaise de Gatineau

Gatineau, le 1er novembre 2019. – La tournée de consultation auprès des Québécoises et Québécois d’expression anglaise, menée par l’adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise, Christopher Skeete, s’est arrêtée à Gatineau aujourd’hui.

Cette tournée, qui a principalement pour but de prendre compte des préoccupations et des besoins des Québécoises et Québécois d’expression anglaise, avait été annoncée par M. Skeete en juillet dernier. Ayant pour thème Bâtir des ponts, elle permettra de mieux faire connaître à ces communautés le mandat du Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise de même que les réalisations des organismes partenaires. Elle vise également à instaurer une meilleure coordination de l’action gouvernementale en matière de services aux communautés d’expression anglaise, ce qui inclut les mesures menées et financées par les différents ministères. Cette tournée a conduit M. Skeete à New Carlisle, à Québec, à Saint-Lambert, à Laval, à Montréal, à Pointe-Claire et à Sherbrooke.

Citation :

« L’amélioration des services offerts aux Québécoises et Québécois d’expression anglaise est chère à notre gouvernement. Pour moi, il est essentiel d’aller à la rencontre de nos collaborateurs aux quatre coins du Québec. Aujourd’hui, à Gatineau, nous avons eu la chance de discuter avec des représentantes et représentants d’organismes communautaires de l’Outaouais et de l’Abitibi-Témiscamingue. Le gouvernement reconnait que l’Outaouais est une région qui doit composer avec des défis particuliers, compte tenu de sa proximité avec Ottawa et de ses besoins en matière de financement de programmes. Surtout, on a entendu parler du problème posé par la perte de la main-d’œuvre qui migre vers l’Ontario. Les enjeux, d’une région à l’autre, sont bien différents. En Abitibi-Témiscamingue, la communauté d’expression anglaise doit composer avec son éloignement géographique, une réalité qui complique les échanges avec le reste du Québec. Malgré les défis posés, les représentantes et représentants rencontrés, aujourd’hui, font preuve d’un entrain et d’une solidarité communautaire tout à fait remarquables. »

Christopher Skeete, adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise

À propos du Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise

Le Secrétariat a notamment pour mission d’assurer la liaison avec les groupes sectoriels, régionaux et provinciaux qui représentent les Québécoises et Québécois d’expression anglaise ainsi que la prise en compte des préoccupations de ces communautés dans les orientations et les décisions gouvernementales, et ce, en concertation avec les ministères et organismes concernés. Afin de veiller à la protection des droits et à la promotion du bien-être des Québécoises et Québécois d’expression anglaise et de favoriser leur plein accès à des services publics, le Secrétariat collabore constamment avec les organismes qui les représentent. De plus, lors du dernier budget, le financement de différents programmes qui doivent appuyer des initiatives pilotées par divers groupes communautaires du Québec a connu une importante augmentation.

- 30 -

Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise
875, Grande Allée Est - Québec (Qc) G1R 4Y8 - 418 644-7600
Mise en ligne : 1er novembre 2019