Retour à l'accueil Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec - Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. Recherche Site du premier ministre du Québec - Ce lien externe ouvre une nouvelle fenêtre. English
Menu Contenu
Ministère du Conseil exécutif

Le gouvernement du Québec soutient les communautés vulnérables de l’est du Québec

Rivière-Saint-Paul, le 22 mars 2019 – L’adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise, M. Christopher Skeete, a annoncé, aujourd’hui, un soutien financier de près de 450 000 $ à deux projets sur la Basse-Côte-Nord et de l’est du Québec.

La population d’expression anglaise de la Basse-Côte-Nord et de l’est du Québec fait face à d'importants défis en matière d'isolement, notamment sur les plans linguistique, géographique et économique. Cela a été aggravé par le déclin de l'industrie de la pêche, qui a contribué à la diminution des perspectives d’emploi en région. La migration des jeunes qui quittent les régions pour être formés dans les institutions d’enseignement supérieur ou pour chercher un emploi a réduit leur contribution dans le développement socioéconomique des communautés. Dans l’ensemble, le taux de chômage des Québécois d’expression anglaise de l’est du Québec (Bas Saint-Laurent, Côte-Nord et Gaspésie-les-Îles-de-la-Madeleine) est plus du double de celui de leurs voisins francophones et de la population québécoise dans son ensemble. Seulement pour la Basse-Côte-Nord, le taux de chômage des Québécois d’expression anglaise (31,7%) est plus de quatre fois supérieure à celui du Québec.

Pour assurer la vitalité des communautés d’expression anglaise de ces régions, le gouvernement soutient deux projets :

  • Le premier projet, piloté par l’Association des côtiers de la Basse-Côte-Nord, vise la mise en place d’un incubateur et accélérateur pour les jeunes entreprises de ce territoire. Cette initiative bénéficiera d’une aide de 300 000 $ sur trois ans. L’aide permettra aux nouveaux entrepreneurs d’avoir accès à des ressources de soutien à l’entrepreneuriat et au développement d’entreprise dans le secteur des bioproduits écologiques principalement issus de la mer. 
  • Le deuxième projet a été déposé par un réseau d’organismes issus des communautés d’expression anglaise de la Côte-Nord, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Le projet est porté par le Comité d’action sociale anglophone, en partenariat avec l’Association communautaire de la Côte-Nord, Heritage Lower Saint Lawrence et le Council for Anglophone Magdalen Islanders. Cette aide permettra la mise en place d’un réseau de développement rural dans l’est du Québec pour accroître l’accessibilité aux services publics des Québécois d’expression anglaise. Cette initiative bénéficiera d’un soutien financier maximal de 150 000 $, réparti sur deux ans.

Citations :

« Je suis d’avis que l’innovation doit être au cœur du développement économique, et c’est ce qu’on cherche à stimuler sur la Basse-Côte-Nord. Il faut permettre aux gens d’ici de mener une vie épanouissante et de subvenir adéquatement à leurs besoins et à ceux de leurs familles. Avec les investissements annoncés aujourd’hui, nous prenons le pari de faire des communautés côtières un véritable creuset de l’innovation. Ce serait tout un retour des choses, et je vous assure que nous serions plusieurs à nous en réjouir. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Voilà qui pave la voie à un développement durable, sur la Basse-Côte-Nord, qui profitera en particulier aux communautés d’expression anglaise qui vivent un double isolement : géographique et linguistique. Si cela est possible, c’est en partie grâce aux efforts renouvelés d’organismes comme l’Association des côtiers de la Basse-Côte-Nord, dont l’engagement n’a jamais faibli en trente années. » 

Christopher Skeete, adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise

« L’Association des côtiers est très fière d’annoncer son partenariat dans le projet d’incubateur et d’accélérateur d’entreprises. Le projet stimulera l’établissement et la croissance de PME dans le secteur des bioproduits et marque le début d’un processus de collaboration pour soutenir le développement socioéconomique durable et à long terme des collectivités de la Basse-Côte-Nord. C’est une merveilleuse occasion et une initiative cruciale pour notre région. »

Eileen Schofield, présidente de l’Association des côtiers de la Basse-Côte-Nord

« Nous sommes heureux d’être l’un des cinq partenaires régionaux qui participent au réseau de développement rural dans l’est du Québec. Nos organismes jouent un rôle de premier plan dans la vitalité des collectivités de nos régions respectives, et nous sommes heureux de pouvoir maintenant collaborer à des approches qui permettront à nos collectivités de profiter d’occasions assurant le développement socioéconomique dans l’est du Québec. L’appui financier du gouvernement du Québec aura une grande incidence sur nos actions dans cette région. »

Stella Kennedy, présidente du Comité d’action sociale anglophone

Faits saillants :

Les objectifs du futur incubateur et activateur sont :

  • de soutenir un minimum de six petites et moyennes entreprises du secteur des bioproduits écologiques;
  • d’explorer les quarante-huit bioproduits qui pourraient être mis en marché;
  • de relever et de déterminer les défis liés à l’offre de services aux petites et moyennes entreprises des communautés isolées;
  • de soutenir les démarches auprès d'investisseurs, mais aussi de franchir les premières phases de développement et de commercialisation.

Le futur réseau de développement rural de l’est du Québec pour la communauté d’expression anglaise compte, quant à lui :

  • élaborer et acquérir une base de données sociodémographique en lien avec la réalité du milieu;
  • soutenir des séances de travail concerté en planification dans un contexte d’isolement et d’éloignement;
  • élaborer et coordonner un plan stratégique à moyen terme;
  • participer à des rencontres régionales de développement économique ainsi qu’à toute rencontre ou conférence jugée pertinente pour l’avancement de ses dossiers.

Voir aussi : Survol des initiatives et des organismes soutenus par le programme Renforcer la vitalité des communautés – programme d’appui aux organismes offrant des services aux communautés d’expression anglaise

- 30 -

Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise
875, Grande Allée Est - Québec (Qc) G1R 4Y8 - 418 644-7600
Mise en ligne : 22 mars 2019